Notre partenaire Marche Nordique

Serenys Massages
à MONTANAY

Au delà du bien-être...

Corrado Garaffa, Ex-Sportif de haut niveau
Spécialiste du massage personnalisé
Praticien, Formateur et Coach premium
06 86 48 98 59

Qu'est-ce qu'un massage efficace ?


Qu'est-ce qu'un massage efficace ?

Par efficacité, il faut entendre amélioration de son métabolisme et de son bien-être mental sur une durée significative, de quelques heures à quelques semaines.

 

Quelles sont les formes de massage ?

Tout d'abord, nous devons différencier les 3 types de massage qu'il faut associer à un objectif spécifique :

  1. Le massage d'institut ou "modelage", terme utilisé en institut de beauté et prodigué généralement par une esthéticienne. Le modelage est un soin de détente et de beauté, et il vous permet de retrouver un profond bien-être corporel ainsi qu'une peau lisse et soyeuse. Cette pratique a pour objectif de vous faire passer un bon moment de détente physique et d'apaiser votre esprit en diminuant le taux de cortisol, l'hormone du stress. Les techniques employées sont superficielles et souvent mal ciblées, même si l'esthéticienne a le souci de bien faire. En effet, le but n'est pas là de traiter les tensions profondes ni même les fatigues psychiques. Le praticien en esthétique n'a généralement pas la connaissance du corps humain ou l'anatomie ni celle de la psychologie. Ce n’est pas la priorité recherchée. Le modelage est une pratique parmi les nombreuses fonctions de "l'esthéticien(ne)" dont le rôle principal est de donner une belle apparence et de procurer un bon moment de détente à son client ou sa cliente.
     
  2. La Massothérapie, en France, est attribué au seul kinésithérapeute dont la fonction est de soulager la douleur, maintenir l'autonomie, et aider à récupérer les fonctions quand c'est possible. Lui seul peut utiliser le terme "thérapie" dans sa fonction lorsqu'il effectue un massage "thérapeutique". Cela est induit par la prescription demandée dans l'ordonnance du médecin. Sa prestation est alors prise en charge par le système de santé conventionnel (sécurité sociale et mutuelle). Le kinésithérapeute ou massothérapeute se verra très rarement prescrire un massage complet car le médecin aura précisé des soins sur une ou quelques zones déterminées suite à un traumatisme. Par manque de disponibilité des deux parties, la fréquence des séances hebdomadaires sera faible (entre une et deux, généralement). Le kinésithérapeute, aussi compétent soit-il, ne prendra pas l'initiative ni le temps de vérifier les conséquences de compensations, faute au système de santé. Une blessure pouvant entraîner des mouvements et lésions distantes par l'effet de compensation des équilibres posturaux (nous y reviendrons plus loin).
     
  3. Le Massage bien-être est la pratique que nous allons développer dans cet article. Plus haut, le terme "massothérapeute" a été utilisé pour être dissocié de l'esthétisme et du bien-être corporel. Le Praticien en massage bien-être a suivi une formation spécialisée qui lui confère la connaissance du corps humain dont l'anatomie et d'une connaissance non négligeable de la relation humaine. Aujourd'hui, nos Praticiens utilisent à volonté le terme massothérapeute pour leur pratique. À priori, il serait employé à tort. En effet, chez nous, le terme "thérapie" implique une prise en charge par le système de santé. Donc, tout ce qui n'est pas pris en charge ne devrait pas faire cas de cette dénomination. Or, les études qui se multiplient et les années d'expériences de pratique montrent des effets bénéfiques sur le court, le moyen voire le long terme sur la santé. On sait maintenant que les effets d'un massage "personnalisé" améliorent le bien-être physique et mental de la personne. Mieux, ils complètent l'intervention du kinésithérapeute ou de la médication. C'est pourquoi, nous accepterons ici d'utiliser le terme "massothérapeute" pour un praticien en massage bien-être.

 

Arrêtons les tabous !

Aujourd'hui, on sait, par des études de plus en plus ciblées et complètes, que le massage, associé à la connaissance du corps humain, aux techniques d'application et parfois à la médication, SOIGNE…

Voilà ! le mot est lâché. Les expériences menées en collaboration avec le corps soignant (médecin du sport, chirurgien, ostéopathe, kinésithérapeute, autre) permettent de solutionner des problématiques thérapeutiques de touts types.

Cette idée fait son chemin. La médecine conventionnelle s'y intéresse de plus en plus car cette science a ses limites. Certains feront appel à une médecine douce ou alternative pour compléter le soin médical. On parlera alors de médecine intégrative lorsque l'alternatif sera associé au conventionnel.

 

Alors, quelle réponse donner au titre de cet article ?

Les séances de massage bien-être suffisamment longues et répétées permettent de travailler sur toutes les chaînes musculaires et squelettiques du corps humain. Ceci, au même titre qu'un ostéopathe intervient sur tout le corps, pour soigner une entorse de la cheville par exemple, tenant compte des phénomènes de compensations.

Un praticien ou massothérapeute saura déceler la ou les tensions musculaires ainsi que les douleurs et déséquilibres articulaires. Par sa technique et sa connaissance approfondie du corps humain, il agira sur le point sensible et sa périphérie pour atténuer voire faire disparaître la douleur. Plusieurs séances pourront être nécessaires pour atteindre l'objectif.

Par ce travail précis puis par les gestes justes appliqués sur tout le corps, les bienfaits du massage pourront être ressentis pendant quelques heures jusqu'à plusieurs semaines.

La personnalisation de la séance pourra être effectuée à partir d'un questionnaire de santé puis d'un dialogue instauré en début de séance. La capacité de ressenti du praticien complètera le massage pour coller au plus près du besoin de la personne massée.

Le massothérapeute appliquera les techniques issues de protocoles différents mais complémentaires. Il interviendra parfois de manière appuyée pour atteindre les tissus nécrosés. Il pourra faire participer le massé par la respiration pour appliquer une manœuvre appuyée sur une zone précise. L'effet sera encore plus efficace lors de l'expiration qui est la phase de relâchement musculaire.

C'est en passant d'une technique à une autre et en sachant les marier au mieux que l'efficacité du massage prend tout son sens. L'acte de massage n'est pas un simple moment de bien-être. C'est un concept de bonne santé qu'il faut associer à une bonne hygiène de vie globale. Par cette philosophie, le massothérapeute accompagne la séance de conseils ciblés sur la personne allant jusqu'à donner des petits exercices de respiration, des conseils de pratiques d'activité physique et aussi quelques bases sur une alimentation saine.

La mobilisation articulaire vient complémenter le massage en apportant de l'amplitude dans le mouvement et en permettant de mieux faire circuler les fluides (sang, lymphe) et ainsi mieux éliminer les toxines. Pour des chercheurs italiens de l’université de Milan, cette activité permettrait de diminuer le risque de certaines maladies cardiovasculaires, d’attaque cardiaque et de diabète. Les effets des étirements sont certes sur le court terme, mais ils sont bien réels. C'est pourquoi, il est conseillé d'intégrer cette pratique dans l'hygiène de vie du quotidien, quelques minutes étant suffisantes pour profiter de ses effets. Le massothérapeute pourra s'associer à l'ostéopathe avec qui il a une entière confiance pour compléter, voire finaliser le travail sur le sujet. Dans ce cas, il est important de connaitre ses limites en associant les compétences de chacun.

Pour appuyer les avantages produits par l'étirement articulaire et musculaire, associés à la respiration, Serenys Massages a créé le massage ANTAGONE. C'est en intervenant spécifiquement sur chaque articulation que le massé retrouvera progressivement un équilibre du schéma corporel. Pour encore plus d'efficacité, le massothérapeute fait intervenir la respiration pendant laquelle le massé résiste à l'effort de réaction (phase d'inspiration ou d'oxygénation) pour ensuite lâcher prise progressivement (phase d'expiration ou d'évacuation). C'est pendant cette expiration, pendant laquelle le massé évacue du CO² ainsi que des toxines stockées dans l'organisme, que l'étirement est effectué. Le massé ressent alors l'ouverture réelle et progressive de l'articulation et comprend l'effet du relâchement musculaire. L'opération se répétera une ou deux fois selon le degré de raideur pour être suivie par le massage des muscles résistants ou antagonistes, d'où le nom du protocole.

Une notion essentielle argumentée par Serenys Massages implique que le praticien est lui-même en situation de bien-être. Quel que soit son passé avec des événements vécus plus ou moins traumatisants, les échanges d'énergies sont ressentis avec plus ou moins de force par la personne massée. En effet, le praticien stressé, angoissé ou mal dans sa peau ne pourra pas agir à 100% de ses capacités ni transmettre des "bonnes ondes". Certains praticiens emmagasinent les énergies transmises par le massé, souvent malsaines. Par la répétitions, ils pourront ainsi cumuler nombre de sensations diverses entraînant une grande fatigue physique et psychique qu'ils auront du mal à évacuer. Par ailleurs, certaines personnes massées ressentent plus facilement que d'autres des vibrations ou sensations néfastes lors du massage, les rendant mal-à-l'aise. Il est donc primordial que le praticien s'astreigne à un hygiène de vie relativement saine (sport, alimentation, relaxation, massage, etc.). Il aura, au préalable, su se défaire de traumatismes anciens ou même récents, en tous cas, il aura appris à les maîtriser lors de l'acte de massage.

Aujourd'hui, beaucoup de praticiens sont eux-mêmes en mal-être et vont jusqu'à évoquer leur situation si le dialogue est instauré entre masseur et massé. Leur rôle doit être d'écouter et d'agir en fonction du ressenti qu'ils ont de la personne massée et non de leur état physique et mentale. La fatigue ne doit pas apparaître. Ils doivent faire montre d'un grand professionnalisme de part la responsabilité qu'ils ont de transmettre des effets positifs sur des personnes avec lesquelles ils entrent en contact physique et psychique. Chaque action ayant un effet sur les deux activités.

 

Cette vision globale et non exhaustive de bien-être a été concentrée sur le concept d'accompagnement tout-en-un "Silhouet'ForMe" créé par Serenys Massages.

 

N'attendez pas ! Recherchez le bon professionnel et fondez-vous dans le bien-être, voire au-delà…

 

Corrado GARAFFA, massothérapeute chez Serenys Massages à Montanay (69)

Slogan : "Au-delà du bien-être"

Site : www.serenysmassages.fr


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion